Ma Petite Planète

Ma Petite Planète

Ma Petite Planète
Jouer pour la planète

Ma Petite Planète est une association française reconnue d’intérêt générale et fondée en 2019 par Clément Debosque, Mathilde Hebert, Christian Nallatamby et Benoït (dont on n'a pas trouvé le patronyme). Leur mission ? Sensibiliser et faire passer à l’action un maximum de personnes sur le sujet de l’écologie et de la protection de l’environnement à travers un jeu disponible sur mobile. A l’instar de We Act for Good, Ma Petite Planète encourage à changer ses habitudes écolos à travers le principe de gamification : plus vous relevez des défis qui aident à préserver la planète, plus vous gagnez des points. Au contraire, si vous faîtes quelque chose de mauvais pour elle, vous en perdez. L’association veut faire de l’écologie un sujet positif et accessible à tou.te.s. Elle est soutenue aujourd’hui par de nombreux partenaires comme Time for The Planet, Reforest’Action ou encore la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et L’Homme.

Comment jouer ? 

Ma Petite Planète cible principalement les entreprises et les écoles (de la maternelle au lycée) mais les défis sont aussi accessibles en famille ou entre amis. L’idée : créer des ligues de 6 à 24 joueurs divisée en 2 équipes (appelée équipe Greta et équipe Hulot) qui s’affrontent pendant 3 semaines pour gagner le plus de points en relevant le plus de défis possibles. La compétition se fait évidemment dans une atmosphère bon enfant et permet surtout de se réunir autour d’une cause commune. 

Il n’est pas possible de jouer pendant toute l’année ! Ma Petite Planète réserve des créneaux de 3 semaines bien précis tout au long de l’année. Chaque année, trois éditions sont disponibles pour les entreprises : fin janvier, fin mai et fin septembre. Tandis que deux éditions sont ouvertes aux écoles : en novembre, et en mars. 

Comment sont choisis les défis ?

Selon la FAQ du site de Ma Petite Planète, chaque défi a été sélectionné selon les critères suivants :

Ces défis sont classés en nombreuses catégories, de quoi découvrir plein de choses. L’idée, c’est de prendre petit à petit conscience des comportements que l’on peut changer pour améliorer notre impact environnemental. Parmi ces catégories, on trouve notamment : Alimentation, Déchets, Mobilité, Énergie, Biodiversité, Technologies, Do It Yourself, Seconde Vie, Solidarité et plus encore.

Comment fonctionne le système de points ? 

On gagne des points pour notre équipe en fonction du défi relevé. Par exemple, aller et revenir du travail en vélo pendant toute la semaine rapporte 4 points, tout comme éviter de manger du chocolat et boire du thé et du café, ou encore planter un arbre. Pour les écoliers, cuisiner des légumes avec un membre de la famille rapporte également 4 points.

Attention, il est aussi possible de perdre des points, notamment si l’on prend l’avion pendant la durée de la compétition ! C’est un écart qui ne pardonne pas, puisque c’est directement -7 points pour son équipe et ça, c’est pas cool.

Qu’est-ce qu’on gagne à la fin ?

Les compétitions de Ma Petite Planète permettent surtout de gagner de nouveaux réflexes, notamment en changeant le fonctionnement interne de son entreprise, de son établissement scolaire ou simplement de sa maison vis à vis de l’écologie. Elles encouragent également la cohésion d’équipe. C’est un excellent exercice pour se motiver à plusieurs et changer les choses petit à petit. 

Les meilleurs groupes et challengers peuvent également gagner des lots offerts par des partenaires de Ma Petite Planète.

A terme, Ma Petite Planète souhaite de devenir une référence pour l’Éducation Nationale et ainsi permettre à un maximum de jeunes de prendre conscience des enjeux écologiques. 

Vous hésitez à vous lancer ? Motivez-vous avec la vidéo ci-dessous qui récapitule les challenges réalisés à l'automne 2021.

Écrit par Anne (23/11/2021)
Nombre de vues : 119

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.