Raid: Shadow Legends

Raid: Shadow Legends

Raid: Shadow Legends
I'm Raidy

Raid: Shadow Legends est un jeu free-to-play RPG fantasy sur mobile (et PC) créé par la société Plarium en 2019 popularisé rapidement grâce à une grosse campagne marketing sur YouTube. Il est entièrement gratuit même si vous avez la possibilité de payer pour avancer plus vite dans le jeu. Il est possible de jouer sur ordinateur (la société Plarium a créé un émulateur officiel gratuit). Le toucher du mobile correspond d’ailleurs bien à l’utilisation d’une souris. Il semble peut être plus simple d’adapter un jeu mobile vers une version PC que l’inverse (Dofus Touch est plus difficile à jouer que Dofus par exemple).

A l’instar de AFK Arena, vous constituez vous même une équipe de plusieurs héros (4 dans la campagne et 5 en donjon) et devez faire évoluer vos personnages pour devenir de plus en plus fort. Les héros jouent les uns après les autres (tour par tour) en fonction de leurs caractéristiques. Les images sont en 3D (contrairement à AFK) mais l’expérience reste cependant très fluide.

Le jeu dispose d’un mode campagne (12 niveaux avec 7 étapes par niveau), d’un mode arène (contre les autres joueurs), de donjons (pour gagner des objets de valeurs et des potions pour faire évoluer les personnages) et de clans (pour des guerres de guildes et des boss avec des récompenses spécifiques). 

Outre les combats, le jeu permet d’invoquer différents héros (plus de 300) grâce à des cristaux (en fonction des cristaux, les statistiques des héros varient, un héros légendaire est beaucoup plus fort qu’un héros simple à invoquer). Le jeu donne aussi la possibilité d’acheter des équipements avec de l’argent virtuel dans le marché, d’améliorer les héros de différentes manières (objets, pouvoirs, potions…). Tout cela pour avoir les meilleurs héros et les meilleurs objets. Mais avoir les meilleurs héros et les meilleurs objets ne suffit pas forcément. Votre équipe sera peut être forte mais si elle n’est pas équilibrée et pas réfléchie, elle risque de se faire facilement dégommer par un adversaire avec des statistiques plus faibles mais avec une meilleure tactique. Le jeu est donc assez stratégique et la multitude de personnages et d’aptitudes augmente cet aspect.

Raid a donc beaucoup de choses pour plaire. Cependant il y a pas mal de points négatifs. Les persos se ressemblent souvent et ne changent pas de tête en évoluant. Le jeu est extrêmement chronophage (il ne laisse par exemple pas la possibilité de sauter un combat que l’on a déjà fait pour aller plus vite comme le font d’autres jeux). L’aspect chronophage augmente l’aspect pay-to-win (je paye pour gagner) déjà extrêmement présent par le nombre de pop-ups qui incitent à l’achat réel (même si c’est le modèle économique qui veut ça…). Des joueurs qui achètent des gemmes (système gacha) gagnent plus facilement des personnages et des objets (ce qui gâche parfois l’expérience de jeu pour ceux qui ne payent pas ou ruine ceux qui payent). Enfin, il ne faut pas se leurrer, ce type de jeu est quand même extrêmement répétitif (même si vous changez de persos vous faites tout le temps la même chose).

Si jamais vous commencez et que vous comptez y jouer un moment, apparemment tous les starters (le premier héro qu’on doit choisir) sont équivalents mais beaucoup privilégient Kael. Attendez les 2 premières semaines en vous connectant tous les jours pour recevoir Jizoh. Ne gâchez pas vos gemmes sans vous être renseigné sur leur utilisation, xp en campagne aux étapes 6 de la campagne (c’est là où le rapport xp/énergie est le meilleur) et consultez quelques vidéos sur YouTube lors du démarrage.

Pour avoir une bonne idée de ce à quoi ça ressemble (les combats du moins), je vous mets ci-dessous la vidéo de présentation du jeu (elle est assez représentative du tour par tour).

Écrit par Maxou (20/05/2020)
Nombre de vues : 72

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.