Dédale et Icare

Dédale et Icare

Dédale et Icare
Follow, follow the sun…

Dédale est un architecte, ingénieur, dessinateur, sculpteur, inventeur de génie connu pour son talent sans limites dans la mythologie. Hélas, ce talent a été un peu mal utilisé et c’est ce que je m’en vais vous conter.

Tout commence avec les infidélités de Zeus, pour changer... Le dieu des dieux, pour échapper au regard de sa femme, se transforme en taureau blanc et enlève la jeune Europe pour lui faire trois fils. C’est pas joli joli mais peu importe. L'un des fistons d’Europe, Minos, disputant la royauté à ses frères, demande à Poséidon de lui assurer son soutien en faisant surgir des flots un taureau (encore un) qu'il lui sacrifiera en retour. Sauf que le taureau blanc de Poséidon est si beau que Minos refuse de le tuer et en sacrifie un autre. Poséidon, furieux, fait alors en sorte que Pasiphaé (la femme de Minos) tombe éperdumment amoureuse de son taureau…

Et c’est à cet instant que Dédale entre en scène. Le pauvre n’a rien demandé mais doit construire une vache en bois afin que Pasiphaé puisse assouvir ses fantasmes avec le dit taureau.

A partir de là, tout part en vrille pour Dédale. Pasiphaé, à force de coucher avec le taureau, finit par mettre au monde le Minotaure, une terrible bête mi-homme mi-taureau. Du coup, Minos n'est pas très content et demande à Dédale de créer un endroit dont le Minotaure ne pourra jamais sortir : le fameux Labyrinthe

Peu après, Minos rentre en conflit avec Egée (roi d’Athènes) et l’oblige à envoyer en nourriture pour le Minotaure, à intervalle régulier, sept garçons et sept filles de son royaume. Les jours passent mais dans l’ombre grandit Thésée, fils d’Egée.

Thésée n’est pas vraiment d’accord avec le fait qu’on envoie ses amis se faire manger. Il décide donc d’aller tuer le Minotaure. Pour cela, il va demander de l’aide à Ariane, sa dulcinée

Ariane, fille de Minos et de Pasiphaé, va elle-même demander de l’aide à… Dédale. C’est en effet l’architecte qui donne la solution du fameux fil d’Ariane qui permettra à Thésée de sortir du Labyrinthe après avoir tué le Minotaure.

Sauf que même si Minos est pas fan du Minotaure puisqu’il lui rappelle un adultère zoophile de sa femme, il est encore moins fan qu’un fils d’Egée tue celui-ci. Lorsqu’il apprend que Dédale a aidé à la manœuvre, il enferme ce dernier avec son fils, Icare, au centre du Labyrinthe, sans rations de survie.

Mais c’était sans compter sur l’ingéniosité de Dédale, qui en regardant le ciel, finit par imaginer un stratagème pour s’enfuir par les airs. Il construit, pour lui et son fils, des ailes faites de cire et de plumes d’oiseaux. Son invention, une fois de plus, fonctionne à merveille. Cependant, Dédale prévient son fils qu’il ne faut pas trop s’approcher du soleil au risque de faire fondre la cire. Bien qu’averti, le fils, dans un élan de fougue et de jeunesse, transi par la beauté de l’astre, s’envole de plus en plus haut et finit par tomber dans les flots. Ces derniers porteront ainsi le nom de mer Icarienne.

La morale de tout ça ? L’habileté ne vaut pas que pour elle-même, elle n’est qu’un moyen au service d’une fin. Elle peut servir au mieux comme au moins bien.

Écrit par Maxou (30/11/2021)
Nombre de vues : 20

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.