Oedipe

Oedipe

Oedipe
Oups

L’histoire d’Oedipe commence par une prise de rendez-vous de l’oracle de Delphes. Les futurs parents biologiques d’Oedipe (Jocaste et Laïos, reine et roi de Thèbes) apprennent que, si ils ont un fils, celui-ci tuerait son père (alias Laïos) et épouserait sa mère (alias Jocaste).

Il faut savoir que les prises de rendez-vous pour l’oracle (jugement du dieu Apollon avec une assistante droguée aux herbes nommée la Pythie) c’est un peu comme chez l’ophtalmo de nos jours, c’est rare et précieux. L’examen est assez court mais le verdict est souvent juste (quand Apollon veut bien répondre).

Ceci étant dit, nos joyeux lurons retournent chez eux et Jocaste tombe enceinte. Le couple fait confiance au jugement et abandonne le bébé sur le mont Cithéron en lui trouant les chevilles (bah oui sinon comment on l’accroche à l’arbre le bébé ?). C’est ce qui lui vaudra son petit nom d’Oedipe (pieds enflés en grec).

Mais le bébé est sauvé par Polybe et Mérope (roi et reine de Corinthe), qui l'adoptent et l’élèvent tranquillement.

Les années passent... à un moment, à un dîner, il semble que quelqu’un dise à Oedipe que c’est un fils illégitime... Le doute habite alors notre protagoniste et celui-ci décide d'aller consulter l’oracle pour connaître qui sont ses vrais parents. Le dieu, un peu taquin, ne lui dit pas qui sont ses parents mais lui donne un petit indice comme quoi il va tuer son père et épouser sa mère… Oedipe, pensant que ses parents sont Polybe et Mérope (alors que pas du tout, enfin si, enfin c’est compliqué mais pas biologiquement en tout cas), il ne retourne pas à Corinthe de peur de les blesser et que la prophétie ne s’accomplisse.

Sur le chemin il tombe sur un vieillard sur un char qui le saoule parce qu’il lui grille la prio à droite. La situation s’envenime un peu et Oedipe le tue (pas de bol c’est Laïos, son père biologique, mais ça il le sait pas, héhé).

Oedipe se rapproche de Thèbes et tombe sur une Sphinge qui terrorise la ville et dévore les voyageurs. Pour vaincre celle-ci il “suffit” de résoudre son énigme : "Quel être a quatre pattes le matin, deux le midi et trois le soir ?". Oedipe trouve la réponse (l’homme), sauve ainsi la ville et devient le roi de Thèbes. Il épouse alors la reine veuve du royaume, alias Jocaste, sa mère. Bon et puis après voilà quoi… Il croit que c’est une femme comme les autres donc bon… Et puis pour Jocaste, il est mignon ce petit, il lui rappelle un peu son mari...

Oedipe, après avoir fait des enfants avec sa maman, fait des recherches sur le meurtre de Laïos, l’ancien roi. Il découvre alors que celui-ci est son père. Il se crève les yeux pour ne pas voir ses crimes et s’exile. Jocaste, quant à elle, se pend en apprenant tout ça. Fin.

Pourquoi tant de haine me direz-vous ? Je ne sais pas mais apparemment c’est parce que Laïos avait fait des trucs pas trop cools durant sa vie avant. Donc soyez gentils ça vaut mieux.

Le complexe d’Oedipe en psychanalyse

Fort de cette histoire, Sigmund Freud théorise le complexe d’Oedipe (ou l’Oedipe) qui est défini comme le désir inconscient d'entretenir un rapport sexuel avec le parent du sexe opposé (inceste) et celui d'éliminer le parent rival du même sexe (patricide ou matricide).

PS : si vous voulez d’autres énigmes comme celle de la Sphinge, vous pouvez jeter un coup d’oeil à cet article sur la cave aux énigmes.

Écrit par Maxou (02/04/2020)
Nombre de vues : 89

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.