Haruki Murakami

Haruki Murakami

Haruki Murakami
Lire et voyager au Japon

Haruki Murakami est un écrivain, journaliste et traducteur japonais né à Kyoto le 12 janvier 1949. Il est l’auteur d’une quinzaine de romans, comme "1Q84", "Kafka sur le Rivage" ou encore "Écoute le Chant du vent", est suivi par plusieurs millions de lecteurs à travers le monde. Il a reçu plusieurs prix de littérature à l’international. Il est également l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles, de reportages, notamment sur le séisme de Kobe et l’attentat chimique de Tokyo de 1995. Il est aussi connu pour ses traductions de l’anglais vers le japonais d’auteurs américains qu’il admire comme F. Scott Fitzgerald ou John Irving. Il est l’un des auteurs japonais contemporains les plus lus au monde. Plusieurs de ses écrits ont été adaptés en courts et longs métrages. En 2021, l'adaptation de sa nouvelle "Drive My Car" par le réalisateur Ryūsuke Hamaguchi est sortie au cinéma après avoir reçu le prix du scénario au Festival de Cannes. 

Son style et ses inspirations 

Haruki Murakami est connu pour son style qui mêle subtilement réalisme et surréalisme. Il créé des mondes où ses personnages humains, souvent mélancoliques, solitaires et en proie à des questionnements existentiels, font la rencontre de représentations magiques ou de situations irréelles qui changent leur vie à tout jamais. L’auteur mélange les genres en questionnant la société actuelle, notamment la société japonaise connue pour être en grande dépression.

Dans cet extrait d’une rare interview qu’il a donnée à Télérama en 2006, l’auteur confie être un lecteur aguerri et cinéphile depuis l’enfance. Ces références françaises ? Jean-Luc Godard et François Truffaut. Il se compare à ce dernier. "Comme François Truffaut, j'étais un enfant unique, solitaire, inquiet. Je passais mes journées enfermé, avec mes chats et mes livres. Sans lecture, je n'aurais pas survécu à l'ennui atroce de mon existence. J'ai commencé par Le Rouge et le Noir, à 10 ans. Puis les romans russes : Les Frères Karamazov, Guerre et Paix, Crime et Châtiment. Plus c'était gros, mieux c'était ! Quand je les avais finis, je les relisais. La lecture me procurait autant de sensations que si j'avais fait du hors-bord sur une mer agitée. Comme François Truffaut, j'ai tout de suite senti que la fiction était plus belle que la vie."

Dans une interview accordée en 1997 à salon.com et citée sur la page Wikipédia de Haruki Murakami, l’auteur reconnaît écrire des histoires "étranges" tout en se considérant comme étant très réaliste. "Je ne sais pas pourquoi j'aime autant l'étrangeté. Je ne crois pas du tout à la réincarnation, aux rêves, aux tarots ou aux horoscopes. Je fais du jogging tous les jours et de la natation, je mange des aliments sains. Je suis très réaliste. Mais quand j'écris, j'écris de l’étrange." L’auteur se plierait par ailleurs à un mode de vie très ritualisé, à la manière du Miracle Morning. Il se lèverait tous les matins à 4h du matin, et avant de se mettre à son bureau pour une durée de douze heures, pratiquerait une heure d’endurance suivi d’une heure de natation. Serait-ce le secret de la réussite ?

Voir et retranscrire 

Les mondes fictifs de Haruki Murakami sont en fait remplis de références à son quotidien, à sa vie. Le thème du chat, dont on parlait plus haut, revient très régulièrement dans ses écrits tout comme le jazz, pour lequel il voue une passion. Il a d’ailleurs tenu un bar à Tokyo pendant plusieurs années au début de sa vie d’adulte, et qui portait le nom de Peter Cat (encore). La tristesse et mélancolie inhérentes à ses écrits prennent aussi racine dans ses expériences personnelles et dans sa manière de ressentir le monde et les rencontres. Par ailleurs, l’auteur (qui se dit très solitaire) et sa femme ont beaucoup voyagé aux Etats-Unis, en Italie ou encore en Grèce, où ils ont vécu plusieurs années. On retrouve donc aussi de nombreuses références au monde occidental dans ses écrits. 

En bref, si vous aimez les lectures métaphysiques tels que les écrits de Boris Vian et les voyages initiatiques à la manière des romans de Laurent Gounelle, vous ne résisterez pas à Haruki Murakami !

Écrit par Anne (23/11/2021)
Nombre de vues : 24
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.