Le massage cardiaque

Le massage cardiaque

Le massage cardiaque

Réanimation cardiopulmonaire (RCP)

La réanimation cardiopulmonaire ou cardiorespiratoire (RCP/RCR) permet d’assurer l’oxygénation des organes lorsqu’une personne a cessé de respirer, est en arrêt circulatoire (le sang ne circule plus) et inconsciente.

Les risques d’un arrêt circulatoire

Sans la circulation du sang, les organes ne sont plus alimentés en oxygène et commencent à mourir : des lésions cérébrales apparaissent dès la troisième minute. Les chances de survie diminuent de 10% par minute sans réanimation. Réaliser la RCP permet d’aider au mieux l’oxygénation en attendant les secours afin de limiter les dégâts potentiels et de ralentir le processus.

Quand réaliser une RCP ?

Premier réflexe : protéger la personne des dangers alentour, demander de l’aide et appeler les secours.

La personne doit être inconsciente et ne plus respirer. Pour vérifier qu’elle est inconsciente posez lui des questions, donnez des ordres simples (serrer la main) et donnez de légères tapes sur la joue. Si la personne ne répond pas, soulevez délicatement son menton avec deux doigts en soutenant le front avec l’autre main, ouvrez la bouche de la personne, sentez si l’air passe ou non. Si l’air ne passe pas ou mal, il va falloir commencer la RCP.

Ne cherchez pas forcément à déterminer le pouls de la personne si vous ne savez pas comment faire. Assurez vous cependant que la personne ne respire vraiment pas, si elle respire faiblement ou que le pouls est faible, il ne faut pas commencer un massage cardiaque.

Comment réaliser une RCP (1min40 de la vidéo) ?

  1. Commencez par mettre la personne dos à plat sur un sol dur, enlevez tout ce qui pourrait gêner (chemise, corsage, soutien-gorge etc…).
  2. Agenouillez vous à côté de son torse en mettant le bras de la victime entre vos jambes pour ne pas être gêné
  3. Croisez vos doigts en plaçant la paume d’une main sur le dos de votre autre main
  4. Posez le talon de votre main au milieu de la poitrine de la victime
  5. Placez-vous au-dessus de la victime, les épaules, bras et avant-bras tendus à la verticale, en perpendiculaire à la victime. Gardez vos coudes tendus et bien verrouillés.
  6. Enfoncez le thorax de 4 à 5 centimètres en laissant revenir celui-ci à la position initiale à chaque fois qu’on relâche

Le bon tempo correspondrait à la chanson Staying Alive des Beegees (103 battements par minute).

Le cas du bouche à bouche

Le bouche à bouche est une technique à part qui survient principalement lors d’arrêt cardiaque. Ne réalisez un bouche à bouche que si vous savez le faire. Autrement, continuez les pulsations.

Pour réaliser un bouche à bouche (3min23 de la vidéo) :

Le rythme d’une RCP avec un bouche à bouche est :

Faire ça est très fatiguant pour vous, n’hésitez pas à demander de l’aide à d'autres personnes présentes jusqu’à ce que la victime reprenne une respiration normale ou que les secours arrivent.

La défibrillation

Des défibrillateurs automatisés externes (DAE) existent autour de chez vous. Vous pouvez notamment les localiser avec une application comme Staying Alive. Vous devez utiliser ces défibrillateurs dans le cas où le cœur est arrêté. N’hésitez pas ! Les instructions sont normalement assez simples à suivre sur ce type de machine et vous indiquerons si ce n’est pas nécessaire de toute manière.

Pour finir, n’ayez pas peur de mal faire, essayer d'appliquer au mieux ces mouvements est mieux que de ne rien faire du tout !

Écrit par Maxou (06/10/2021)
Nombre de vues : 485

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.