Reconnaître un AVC

Reconnaître un AVC

Reconnaître un AVC
Réagir vite à une attaque cérébrale

Un accident vasculaire cérébral (AVC) ou “attaque cérébrale” est une perte soudaine d’une ou plusieurs fonctions du cerveau. 

Elle peut arriver à n’importe qui, à n’importe quel moment. Il est donc important de pouvoir reconnaître ses symptômes. Agir vite permet de réduire la mortalité de 30 % et limite la gravité des lésions (perte de la parole, paralysie etc...).

Quels sont les symptômes d’un AVC ?

Pour vous en souvenir, il existe un moyen mnémotechnique : VITE. 

Que faire ?

Comme dans l’acronyme ci-dessus, appelez directement les urgences (le 15). Que vous ayez du forfait, un téléphone bloqué ou non, ça fonctionnera toujours et l’appel est gratuit.

En attendant les secours : 

Le cas de l’AVC ischémique transitoire (AIT), moins visible :

Lors de l’AVC, le débit sanguin est interrompu, soit par un blocage dans une artère cérébrale (AVC ischémique), soit par la rupture d’une artère cérébrale (AVC hémorragique). Pour l'accident ischémique transitoire (AIT), les symptômes sont parfois un peu moins visibles (engourdissement du visage, engourdissement ou perte de force d'un bras, cécité ou trouble transitoire de la vue, troubles de la parole) et disparaissent en quelques minutes. Mais cela signifie qu'il y a un obstacle à la circulation du sang dans le cerveau. L'urgence et la nécessité d'une prise en charge adaptée sont identiques, car le risque de faire un nouvel AVC dans les 24 heures est élevé.

La vidéo de Heart & Stroke ci-dessous se passe au Québec et le numéro d’urgence est différent (911), autrement elle reprend bien les principes d’intervention face à un AVC :

Écrit par Maxou (14/10/2021)
Nombre de vues : 23

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.