Arrêter un saignement

Arrêter un saignement

Arrêter un saignement

Bandage et compression

Lorsqu’une personne saigne (abondamment ou non), le réflexe que vous devez avoir est de bloquer l’écoulement du sang. Il faut cependant éviter de poser un garrot si ce n'est pas nécessaire.

Pourquoi bloquer l’écoulement ?

Le principe est d’arrêter l’hémorragie afin que la pression sanguine reste la même à l’intérieur du corps et que le cœur n’ai pas à accélérer pour compenser la perte de pression. Si le cœur bat plus vite, il accélère l’hémorragie, qui elle-même accélère le battement du cœur jusqu’à que celui-ci ne puisse plus suivre et s’arrête.

Comment faire ?

Si la blessure est minime, que l’écoulement du sang n’est pas très important, prenez un tissu propre et appliquez le sur la blessure en vérifiant que l’écoulement s’arrête. Si vous avez un pansement compressif, utilisez le. Au besoin, surélevez un peu le membre. Appelez les secours.

Si la situation est un plus grave et que le sang continue de s’écouler. Vous devrez alors comprimer une artère en amont de l’écoulement (comprimer une artère ne bloque pas tout l’écoulement du sang dans l’organisme). Bloquer le sang qui vient du coeur :

Retrouvez des exemples à 22min20 de la vidéo (C’est pas sorcier) en bas de l’article. Le but de la compression est de bloquer uniquement l’artère et non les veines autour, sinon vous empêchez le sang de circuler totalement (garrot).

Si ces recommandations sont inefficaces, vous devrez alors potentiellement poser un garrot en amont de la blessure. Attention car la pose du garrot empêche la bonne circulation et peut faire mourir (nécroser) la partie en aval du garrot. Un garrot ne doit pas rester plus de 2h (grand maximum).

Quand poser un garrot ?

Le garrot n’est pas automatique, il intervient notamment dans 3 conditions exceptionnelles :

Comment poser un garrot (dernier recours) ?

Après avoir appelé les secours, prenez un tissu assez large, non élastique, et d’une longueur d’au moins 1m50 (type cravate, écharpe, ceinture). Faites une boucle avec votre objet, entourez le bras, passez un bout de l’extrémité à l’intérieur de la boucle, puis faites un double nœud (voir cette vidéo de Simusanté). Le garrot est bien posé lorsque l’écoulement s’arrête et qu’une légère variation du pouls et de la coloration du membre sont observables.

Lorsque l’on pose un garrot, il faut marquer l’heure de pose du garrot (sur le front de la personne si possible). L’enlèvement du garrot devra ensuite se faire sous surveillance médicale.

Le cas du saignement de nez

Si la personne saigne du nez, essayez de déterminer la cause, si celle-ci est médicamenteuse, hémorragique ou que vous avez un quelconque doute, appelez les secours. Autrement, demandez à la personne de pencher la tête vers l’avant, de se moucher, une narine après l’autre et de comprimer juste en dessous de l’os pendant une quinzaine de minutes.

Écrit par Maxou (18/10/2021)
Nombre de vues : 295

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.