L'expérience de Stanford

L'expérience de Stanford

L'expérience de Stanford
Effet Lucifer

L’expérience de Stanford (aussi appelée effet Lucifer) est une étude controversée de psychologie sociale sur les effets de la prison réalisée en 1971 par le psychologue Philip Zimbardo à la demande de l'US Navy et l'US Marine Corps.

L’expérience

Des étudiants (au nombre de 18) sont payés pour jouer le rôle de prisonniers ou de gardiens dans un décor carcéral. Les étudiants passent d’abord des tests psychologiques et sont choisis pour leur stabilité mentale mais les rôles sont tirés au hasard. On laisse ensuite aux gardiens la liberté de gérer la prison avec pour seul ordre de ne pas blesser physiquement les prisonniers. On les observe pendant 2 semaines.

Le but

Montrer que c’est la situation plutôt que la personnalité autoritaire qui peut être à l’origine d’agissements contraires aux valeurs des participants.

Résultats

Sans trop vouloir en dire, l’expérience ne se déroule pas très bien. Certains matons deviennent particulièrement sadiques (l’un est alors dénommé John Wayne) et les prisonniers vivent assez mal l’expérience (le prisonnier 416 commence une grève de la faim pour protester). Une seule personne (Christina Maslach) se dresse face aux injustices et fait arrêter les tests plus vite que prévu (au bout de 6 jours).

Problèmes et biais de l’expérience

Zimbardo donne des directives aux gardiens, contrairement à ce qui est initialement prévu et cela influe sur leurs agissements. De plus, il n’y a pas de réel fondement scientifique à l’étude (pas de neutralité puisque l'observateur est le créateur de l’étude, pas de reproductibilité possible à cause d’un lourd problème d’éthique, conditions différentes des réelles prisons de l’époque (Zimbardo demande aux prisonniers de ne s’appeler que par des numéros pour les déshumaniser un peu plus) etc…). Tout cela vaut à cette expérience d’être maintes fois remise en cause et de ne pouvoir réellement être reproduite.

Cependant cette affaire, à l’instar de l'expérience de Milgram, a énormément alimenté la culture populaire et plusieurs films/livres retranscrivent l’expérience plus ou moins bien (rôles pas vraiment tirés au hasard, pas toujours des étudiants…). Nous vous invitons notamment à découvrir le premier film qui retrace cette histoire : Das Experiment (2001). Celui-ci, reprend beaucoup de vrais éléments de l’expérience et pousse un tout petit peu plus loin le scénario pour démontrer ce qu’il aurait pu se passer.

Même si l’expérience possède plusieurs biais, elle reste intéressante et démontre que l’être humain peut agir cruellement quand on lui en donne le droit.

Écrit par Maxou (21/04/2020)
Nombre de vues : 52

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.