Bien choisir son auberge de jeunesse

Bien choisir son auberge de jeunesse

Bien choisir son auberge de jeunesse
N'oubliez pas vos boules Quies

Après avoir vadrouillé quelques mois dans toute l’Europe avec notre sac à dos et avoir testé plus de 50 auberges, on s’est dit qu’il était temps de partager notre vision de l’établissement idéal lors de ce type de voyage.

Pour choisir l’auberge, vous pouvez utiliser des applications comme HostelWorld ou Booking. Ces applications permettent notamment de savoir le prix (7-15 euros si possible en période creuse), les services proposés,  et si ce n’est pas trop loin du centre (ne pas se tromper en vérifiant sur la carte).

Assurez vous que la réception est accessible 24h/24h avec un check in (heure d’arrivée) à 14h si possible. Il nous est arrivé de rester dehors à 20h car l’auberge était fermée, oui oui.

Il est plus sympa d’avoir un staff gentil et à l’écoute. On reconnait une bonne auberge à ses hôtes. Ces derniers donnent souvent des conseils sur la ville à l’arrivée (free tours, transports, quoi voir dans le centre, pièce de théâtre, ATM, coiffeur, bon resto pas loin et pas cher etc...). Il est préférable de vous sentir comme chez vous dans une auberge. Si c’est un grand hôtel complètement impersonnel c’est parfois un peu compliqué et vous risquez de ne pas rencontrer grand monde. Il vaut mieux que l’auberge ne soit pas trop grande et que vous puissiez faire connaissance si vous le désirez.

Pour rencontrer des gens, quoi de mieux qu’une partie commune équipée de nombreux services (table de ping pong, billard, piano, guitare, télé avec abonnement…) ? Un petit plus peut être de pouvoir découvrir des radios ou des artistes (comme Radio Paradise par exemple) avec le son qui passe et que vous ayez le droit de boire de l’alcool (avec modération, bien sûr). La cuisine est aussi un endroit convivial où l’on peut se découvrir...

Que la partie commune ait ou non tous ces services, n’oubliez de checker d’autres points importants : 

Si vous avez le sommeil léger on vous conseille de ne pas oublier vos boules Quies et de prendre un dortoir entre 4 et 8 personnes. C’est là que le taux de ronfleurs est au plus bas parait-il.

Les derniers éléments à vérifier pour savoir si il est bon de rester dans l’auberge sont : les gens (bon au pire, ça ça tourne), la propreté (regardez les photos avant de partir, les puces de lit c’est moyen cool) et la chaleur (ça peut paraître stupide mais bon… à 0 dans la chambre en Bosnie c’est pas l’éclate).

Oui ça fait beaucoup de choses à contrôler mais n’hésitez pas à puiser dans ce qui vous paraît le plus important. 

Bon voyage !

Écrit par Maxou (28/01/2020)
Nombre de vues : 75

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.