Skyscanner

Skyscanner

Skyscanner

Prendre l'avion pour pas cher

Skyscanner est une société créée en 2003 qui propose un site web multilingue et une application mobile de métamoteur (agrégation de multiples moteurs de recherche) comparatif pour les vols, hôtels, et locations de voitures. Le site est créé à la base par Gareth Williams et ses acolytes informaticiens pour trouver des billets bon marché pour voler jusqu’à des stations de ski. A ce moment-là, il ne contient alors que les compagnies aériennes low-cost mais se développe ensuite rapidement et plus largement.

Avec Skyscanner, vous pouvez trouver les vols les moins chers sur une période d’un mois pour une destination donnée, mais à l’instar de la page “où partir” d’Evaneos, il existe une fonctionnalité encore plus intéressante sur Skyscanner… Si vous n’avez pas trop d’impératifs, la fonction pourrait se nommer “Trouver les vols les moins chers à partir d’un aéroport spécifique”. Il vous suffit simplement de choisir votre ville (ou pays) de départ, de choisir le type de vol (aller simple, aller-retour) et de mettre “Partout” dans la case destination. Choisissez ensuite la date (ou le mois le moins cher si vous êtes encore plus flexible, c’est possible aussi) et c’est parti, Skyscanner vous propose les vols les moins chers pour la date choisie (comparaisons en listes ou graphiques). Au moment où je fais cet article, je peux partir à Pise pour 11 euros à partir de l’aéroport de Beauvais à 22h et pour 1h40 de voyage… (mais je vais quand même prendre le temps de finir l’article).

Skyscanner n’est pas le seul comparateur de vol qui existe, vous pouvez compléter votre recherche par Liligo, Google Flights, Kayak, Momondo ou encore Kiwi… Mais Skyscanner reste une référence (plus de 50 millions d’utilisateurs par mois en 2016) et la simple fonctionnalité dont je vous ai parlé est une merveille et ne semble pas exister ailleurs.

En ce qui concerne les autres fonctionnalités, la page “en savoir plus” de Skyscanner nous donne plus d’informations : 

Pour finir, si vous le pouvez, évitez de partir trop souvent en avion. Préférez la trottinette, le vélo ou le chameau. Pour rappel, l’avion, c’est 285 g de CO2/passager/km (68 g pour un bus, 55 g pour une voiture, 14 g pour le train).Si jamais vous décidez quand même de prendre ce moyen de locomotion, essayez de rester un maximum à l’endroit de votre destination pour rentabiliser aussi bien votre porte monnaie que celui de la planète.

Bon vol !

Écrit par Maxou (07/05/2022)
Nombre de vues : 200

Articles de la même catégorie

Articles du même thème

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites et permettre de partager du contenu.